Mes chers collègues, je présenterai conjointement les deux vœux, n° 30 et n° 31, qui traduisent nos préoccupations au sujet du parc Martin Luther King, ce magnifique parc très apprécié, victime de certains défauts de conception en matière de sûreté. Les riverains se plaignent ainsi continuellement de la présence d’individus indésirables qui s’introduisent nuitamment dans cet espace pour s’y divertir et s’y livrer à divers trafics, et même à de la prostitution. C’est ce que nous avons constaté lors d’une récente marche exploratoire effectuée le 25 juillet en compagnie des services de la police et des riverains. Nous avons observé avec quelle facilité il était possible de franchir la clôture du parc, en prenant appui sur des armoires techniques notamment. Il en est de même en ce qui concerne l’usage des ascenseurs qui, aussi incroyable que cela paraisse, est possible en dehors des heures d’ouverture du parc.

Aussi, ce vœu répond à la nécessité d’assurer l’ordre public au sein du parc la nuit, en modifiant les clôtures et en désactivant les ascenseurs en dehors des périodes d’ouverture.

Le second vœu vise à faciliter la prise en concession des volumes commerciaux actuellement affectés à « La Forge » et « Au Belvédère ».

En effet, ces bâtiments sont inoccupés depuis l’ouverture du parc. S’ils font partie d’un appel à idées, leur devenir reste incertain. La possibilité de les affecter à un usage autre que commercial a même été évoquée. Or, et je le rappelle, la majorité d’arrondissement est contre et souhaite que la vocation commerciale de ces locaux soit réaffirmée et facilitée afin de contribuer à l’animation du parc, tel que c’était prévu initialement. Or, plusieurs entrepreneurs nous ont fait part des freins à de tels projets en raison du coût de remise en état de ces structures qui viendrait grever l’équation économique d’une concession.

Au cours du forum des associations qui s’est tenu le 10 septembre dans le parc Martin Luther King, tous les visiteurs ont pu constater à quel point il est consternant que « La Forge » et « Le Belvédère » restent inoccupés.

Aussi, le sens de ce vœu est d’attirer l’attention de l’Exécutif municipal sur ce dossier afin d’obtenir des réponses sur la mise en exploitation de « La Forge » et « Du Belvédère ».

Je vous remercie.

CELA PEUT AUSSI VOUS INTERESSER :